Traduction : El Helwa Di (cette belle femme)

Composée par Sayed Darwish, “El Helwa Di” à été reprise et réinterprétée de nombreuses fois ; comme beaucoup de morceaux orientaux.

 

Cette belle femme se leva pour faire sa pâte (à pain) à l’aube
Et le coq chanta (Coucoucoucou) à l’aube
Allons travailleurs; voir ce que dieu a en magasin pour nous aujourd’hui
Monsieur Atiyah bénie soit votre matinée

Que Dieu bénisse ce matin, je ne sais pas ce qui est en magasin
Ma poche est vide (d’argent) aujourd’hui
Mais mon humeur est bonne
Dieu me donne une lueur d’espoir
Avec de la patience, il va changer les circonstances (le mal en bien)
Oh vous qui avez les richesses, les pauvres eux on leur Dieu généreux

Mettez votre main dans la mienne “Père de Salah” (on appelait en ce temps là les gens par le nom de leur premier-né “Père de…”)
Tant que vous serez avec Dieu, vous vivrez en paix (dans le confort)
Donner à Dieu; fiez-vous à lui
Venez, lever-vous avant que le soleil soit trop élevé (autrement dis; dépêchez-vous, le temps passe)

Le soleil s’est levé
Et Dieu est le maître de tout cela
Allez travailler
Et laisser Dieu vous donner la chance
Portez votre pioche
Et le reste de votre équipement et allons-y !