Chanteurs et compositeurs de l'age d'or

Chanteurs et compositeurs de l’age d’or musical Égyptien

Dans cet article, vous trouverez les noms des grands influenceurs de la musique égyptienne “pop classique”, qui fut créée lors des années de l’âge d’or du cinéma musical égyptien. Les œuvres de ces artistes sont des classiques pour les danseuses orientales, associées au style “tarab” pour leur grande poésie et fort impact émotionnel.

Tous ont vu leur carrière, si pas démarrer, s’envoler au Caire, ville artistique par excellence au Moyen-Orient.

Ils vous sont présentés ici par ordre chronologique au niveau de leur date de naissance ; comme sur une ligne du temps. Le but étant également de faire des liens entre eux : qui était contemporain de qui ? Qui travaillait avec qui ? Qui faisait quoi ? En bref.

Quelques-unes de leurs œuvres sont citées, mais de manière non-exhaustive, leur apport est bien plus large que ces quelques exemples.

 

Sayed Darwish : 

Compositeur et chanteur égyptien :  1892 – 1923.

Il est connu pour être le père de la chanson populaire égyptienne.

Parmi ses compositions figure la mise en musique de “Bilady Bilady Bilady”, l’hymne national de la république arabe d’Égypte.

Ce morceau résonna dans tout le Caire, le jour du retour d’exil du leader nationaliste Saad Zaghloul ; jour également du décès de l’artiste suite à la peste, alors qu’il n’avait que 31 ans.

Œuvres : El Helwa Di, Telaet Ya Mahla Nourha (aussi reprise sous le nom de Shams El Shamooseh), Bilady Bilady Bilady, …

 

Mohamed El Qasabji :

Compositeur et célèbre musicien de oud (lutte/guitare égyptienne), égyptien : 1892 – 1966.

Il sera le professeur de oud de Mohammed Abdel Wahab et Farid El Atrache et participera à la formation musicale de Oum Kalthoum ainsi que de Asmahan, pour lesquelles il composera également.

Il mettra sa carrière personnelle de côté et resta “au service” d’Oum Kalthoum, pour laquelle il avait une énorme admiration. Il sera son unique joueur de oud, toujours aussi derrière elle, à sa gauche, lors des concerts. Après sa mort, la diva laissera sa chaise et son oud sur scène ; il ne sera jamais remplacé.

Œuvres : Ya Touyour (pour Asmahan), Raq El Habib (pour Oum Kalthoum), Ana Albi Daleeli, l’opéra Aida (en collaboration avec Riad Al Sunbati), …

 

Ahmad Rami :

Poète, auteur, compositeur Égyptien : 1892 – 1981.

Il composera pour Oum Kalthoum (dont il sera éperdument amoureux) et Mohammed Abdel Wahab.
Oum Kalthoum chantera 137 de ses poèmes ; elle lui donnera une place au premier rang de tous ses concerts mais ne cédera jamais à ses avances.

Il traduira du perse en arabe les poèmes sulfureux d’Omar Khayyam.

Œuvres : Enta El Hobb (paroles Ahmad Rami, musique Mohammed Abdel Wahab), …

 

Oum Kalthoum : 

La diva : chanteuse égyptienne : 1898 – 1975.

Carrière musicale : 1920-1970.

Il y a tant à dire sur Oum Kalthoum. Elle est unique, on l’appelle aussi “l’Astre de l’Orient”. D’enfant née dans un village pauvre, elle s’élève au rang de star-diva de la chanson arabe. Sa voix sera entendue sur la radio nationale tous les premiers jeudis du mois pour un concert live, ainsi que ses enregistrements de manière quotidienne. Elle chantera pour les hauts dignitaires des pays arabes, notamment le roi Farouk, le président Nasser,… et recevra plusieurs titres honorifiques et médailles. Même un cratère de la planète Mercure porte son nom.

Elle est fière et dévouée à sa partie ; elle organisera une tournée à travers le Moyen-Orient avec également 2 dates à Paris, dont elle reversera les bénéfices à l’Égypte pour aider son pays lors de la crise. Elle chante aussi des chants nationalistes, des chants d’amour à son pays ; le plus connu est ” El Atlal ” (les ruines) composé par Riad Al Sunbati.

Découvrez-en plus à son sujet dans cette vidéo courte, très bien résumée.

Œuvres : Al Atlal (composée par Riad Al Sunbati), Enta Omri, Laylet Hob (composées par Mohammed Abdel Wahab), Alf Leyla Wa Leila (composée par Baligh Hamdi), Raq El Habib (composée par Mohamed El Qasabji), Enta El Hobb (paroles Ahmad Rami, musique Mohammed Abdel Wahab), …

 

Mohammed Abdel Wahab : 

Chanteur, compositeur, acteur, musicien de oud, égyptien : 1902 – 1991.

Ami (d’amitié) de Abdel Alim Hafez et considéré comme le rival d’Oum Kalthoum.

Il ajoute de fortes influences de musique occidentale à la musique arabe, que ça soit par instruments ou rythmes occidentaux, son apport artistique est majeur dans l’évolution de la musique orientale !

Il composera pour lui-même ainsi que pour Oum Kalthoum, Warda,…

Œuvres : Enta Omri et Laylet Hob (pour Oum Kalthoum), Enta El Hobb (pour Oum Kalthoum, paroles Ahmad Rami, musique Mohammed Abdel Wahab), Msafer,…

 

Riad Al Sunbati :

Compositeur, poète et musicien de oud, égyptien : 1906 – 1981.

Il a commencé sa carrière en chantant ” Sayed Darwish ” et a reçu un prix musical de l’UNESCO pour sa maîtrise de l’Oud.

Il compose pour Oum Kalthoum, celle-ci lui donnera le surnom “le génie”, en raison de son intelligence et créativité ; mais il compose aussi pour Asmahan, Warda,…

Œuvres : Zikrayat, Al Atlal (pour Oum Kalthoum), l’opéra Aida (en collaboration avec Mohamed El Qasabji), …

 

Farid El Atrache :

Auteur, compositeur, chanteur, acteur, virtuose de l’oud, syro-égyptien : 1910 – 1974.

C’est aussi un prince Druze ; le frère d’Asmahan.

Le public adore le voir dans les films musicaux ! Il a été en couple pendant de nombreuses années avec la danseuse Samia Gamal. Le couple se séparera car jamais il ne la demandera en mariage.

Il a composé pour lui-même, pour de nombreux films, ainsi que pour Asmahan, Warda, Sabah, …

Œuvres : Gamil Gamal, Manheremsh El Omr, Leyla, Ya Gamil, …

 

Asmahan :

Chanteuse et actrice syrienne : 1912 – 1944.

Asmahan signifie ” la sublime” en perse ; son vrai nom est “Amal El Atrache”, c’est la sœur de Farid El Atrache.

C’est aussi une princesse Druze et ce statut va fortement entraver sa carrière artistique.

Après avoir mené une vie de bâtons de chaises (mariages, divorces, alcool, collaboration/espionnage, etc) elle sera assassinée à 32 ans. Les commanditaires de son assassina restent inconnus.

Œuvres : Ya Touyour, Layta Lil Barak, Ya Habibi Taala,…

 

Abdel Halim Hafez :

Chanteur, acteur et réalisateur égyptien : 1929 – 1977.

Ami (d’amitié) de Mohammed Abdel Wahab.

On l’appelle le “rossignol brun”. C’est aussi un favori du public.

Il mourra à 48 ans des suites d’une maladie contractée pendant l’enfance, causée par un parasite. Le jour de son décès, plusieurs femmes se donneront la mort.

Œuvres : Ahwak, Kamel El Awsaf, Sawah, Zay El Hawa, Mawood, Gana El Hawa,…

 

Baligh Hamdi :

Compositeur et interprète égyptien : 1932 – 1993.

Il composera pour Oum Kalthoum, Abdel Halim Hafez, la chanteuse Warda (son épouse),…

Œuvres : Alf Leila We Leila, Sirt El Hob, Baid Annak (ces 3 premières pour Oum Kalthoum), Zay El Hawa, Sawah, Mawoud, Gana El Hawa (ces 4 dernières pour Abdel Halim Hafez), Esmaouni (pour Warda) mais aussi : Ala Remsh ayouna,…

 

Warda :

Chanteuse algérienne : 1939 (France) – 2012 (Le Caire, Égypte)

De son vrai nom : Warda Al-Jazairia, qui signifie “La rose d’Algérie”.

Elle commence sa carrière en France en chantant Oum Kalthoum, Mohammed Abdel Wahab et Abdel Halim Hafez.

Épouse du compositeur Baligh Hamdi, elle chantera quelques-unes de ses compositions.

Œuvres : Nar El Ghera, Batwanes Beek, Hobak Salehny, Loulal Malama (par Mohammed Abdel Wahab), Esmaouni (par Baligh Hamdi),…

 

Voilou, voilà ; maintenant, n’hésitez pas à ” Googler ” et ”  YouTuber ” ces artistes pour en découvrir plus à leur sujet ; ceci n’est qu’une introduction 😉 !